La délivrance

Le thème sur la délivrance est un thème dont les enfants de Dieu sont très friands et bien souvent, les questions du genre : est-ce qu’un enfant de Dieu peut être possédé ? Ou encore, qui peut chasser les démons, chercher ma délivrance, entrer en possession de mon héritage etc. sont l’apanage des préoccupations du monde de la foi aujourd’hui, et par elles, l’ennemi en a détourné plusieurs en leur donnant une préoccupation qui n’est qu’un aspect infime de la réalité de ce que Dieu veut nous donner par son Fils Jésus-Christ afin de maintenir le peuple éloigné de la recherche réelle de la vie de Jésus-Christ qui est en réalité la délivrance que Dieu a accordée à l’homme.

Comment pouvons-nous définir la délivrance selon la pensée de Dieu ?

Psaumes 111:9 Il a envoyé la délivrance à son peuple, Il a établi pour toujours son alliance; Son nom est saint et redoutable.

Dieu a donné Jésus-Christ pour la délivrance de l’humanité toute entière. Que devons-nous comprendre donc par le concept de délivrance selon Dieu ?

La Saison de la Foi Pure est une Saison de délivrance de l’église globale, Dieu vient mettre à la disposition de son peuple l’illumination correcte pour bien comprendre beaucoup de concepts de la parole qui ont été falsifiés, afin de ramener son peuple à lui, du moins les cœurs repentants qui pourront encore entendre la voix de Dieu.

Dieu ramène par la foi véritable en Jésus-Christ, les explications de la parole de vie accompagnées de l’esprit de vie en Jésus-Christ. Les enseignements de la parole de vérité que Dieu donne et met à la disposition de son peuple visent une seule chose, la puissance de la vie de Jésus-Christ dans nos âmes.

Les appréciations que Dieu veut voir en nous qui lisons, c’est la vie de Jésus-Christ en nous, et non de vaines critiques sans poursuites réelles de la vie de Jésus-Christ dans l’âme.

En réalité, l’église d’aujourd’hui souffre de beaucoup de vaines paroles par des enseignements qui portent sur les rudiments du monde. Il faut le reconnaître, Paul déjà en son temps pouvait avertir les Colossiens en disant ceci :

Colossiens 2:8 Prenez garde que personne ne fasse de vous sa proie par la philosophie et par une vaine tromperie, s’appuyant sur la tradition des hommes, sur les rudiments du monde, et non sur Christ.

Le concept falsifié de la délivrance a fait de beaucoup d’enfants de Dieu les proies des faux prophètes chasseurs de démons et ne comprenant même pas sur quoi et sur quel type d’alliance se base un démon pour agir. Dieu a créé l’homme libre de choisir et jamais ceux qui chassent les démons n’ont appris aux enfants de Dieu une base fondamentale qui est l’alliance avec Jésus-Christ depuis le cœur par sa parole, et quitter le péché qui est une alliance en réalité avec le diable.

Jésus-Christ opère toutes les formes de délivrances mais aujourd’hui, l’église a fait d’un aspect de manifestation de dons que Dieu donne à l’église, pour accomplir en paix sa mission de conduire le peuple à Jésus-Christ, un thème central pour attirer les cœurs friands de miracles, à venir remplir les salles sans recevoir la compréhension claire de ce que Dieu poursuit qui est que nous devons porter la vie de Jésus-Christ dans nos âmes.

Lorsqu’on chasse un démon, on doit apprendre aussi à l’enfant de Dieu à garder l’alliance avec Jésus-Christ par la parole pour que la maison ne demeure pas vide et que le cas de la personne ne devienne pire.

Matthieu 12:43-45
43 Lorsque l’esprit impur est sorti d’un homme, il va par des lieux arides, cherchant du repos, et il n’en trouve point.
44 Alors il dit: Je retournerai dans ma maison d’où je suis sorti; et, quand il arrive, il la trouve vide, balayée et ornée.
45 Il s’en va, et il prend avec lui sept autres esprits plus méchants que lui; ils entrent dans la maison, s’y établissent, et la dernière condition de cet homme est pire que la première. Il en sera de même pour cette génération méchante.

Par la nouvelle Saison de la Foi Pure, Dieu nous permet d’accomplir tout ce que Jésus-Christ a fait, mais chaque chose, chaque concept étant mis à sa place sans prendre le pas sur le but réel de notre foi qui est de quitter le péché et porter la vie de Jésus-Christ en nous-mêmes.

Une ruse du diable pour dévier l’église, c’est le fait pour beaucoup de serviteurs de vouloir la popularité et de rechercher à donner au peuple «ce qui marche», et finalement, même sans le savoir ils font le jeu du diable en se mettant à son service par ignorance. L’église doit simplement annoncer la vie, préparer le peuple à recevoir Christ dans leurs cœurs en enseignant la vérité, peu importe c’est Dieu qui accomplit.

Ce thème a fait l’objet de développements importants que nous allons présenter par sous-thèmes pour nos lecteurs et que Dieu parle à chaque cœur comme il a prévu de le faire par la puissance du Saint-Esprit. (Les messages audio sont aussi disponibles…)

Qu’est-ce que la délivrance ?

Délivrer dans un sens large, c’est le fait de libérer une personne de l’emprise de quelque chose, ou encore redonner la liberté à un esclave, bref sortir l’homme d’une situation difficile ou même désastreuse.

→La délivrance suppose que lhomme quitte un état pour entrer dans un autre qui soit meilleur.

La délivrance dans le monde visible va prendre une connotation expressive sur les faits visibles.

Par exemple une personne délivrée d’un état de misère, va visiblement vivre dans un état d’abondance. On pourra dire qu’elle a été délivrée de la misère.

La délivrance dans le monde invisible est toute autre, il s’agira de l’âme qui va quitter un état de mort pour entrer dans la vie en Jésus-Christ.

→ Cette délivrance de l’âme peut aussi s’exprimer autrement, car il s’agit de l’homme qui quitte une domination d’une parole donnée qui siège dans son âme, pour entrer dans une autre parole donnée qui va prendre place en lui.

NB : Deux arbres au cœur du jardin : dans le cœur de l’homme ne peut siéger qu’un type de parole à la fois, en réalité Dieu à l’origine avait prévu la vie en l’homme et lorsqu’on parle de domination d’une parole donnée, il s’agit d’un type d’arbre selon ce qui ressort de ces 2 versets de Genèse 2.

Genèse 2:9,17
9 L’Eternel Dieu fit pousser du sol des arbres de toute espèce, agréables à voir et bons à manger, et l’arbre de la vie au milieu du jardin, et l’arbre de la connaissance du bien et du mal.
17 mais tu ne mangeras pas de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, car le jour où tu en mangeras, tu mourras.

La délivrance de l’âme se fait par la parole de la vie éternelle en Jésus-Christ, autrement dit il s’agit de l’arbre de la vie que Dieu avait ordonné à l’homme de manger pour garder la vie dans son âme. La mort dans l’âme aussi est en réalité un type de parole qui s’y trouve, en l’occurrence l’arbre de la connaissance du bien et du mal.

Aujourd’hui le concept de délivrer l’âme prend tout son vrai sens avec la bonne compréhension de ces deux notions d’arbres au cœur du jardin. En réalité tout homme né d’Adam est pécheur par la désobéissance d’Adam qui était le fait d’avoir mangé l’arbre de la connaissance du bien et du mal. Tout homme pécheur en est donc porteur dans son âme. Car l’arbre de la connaissance du bien et du mal nous a fait chuter dans le monde des ténèbres, l’homme séparé de Dieu est dans les ténèbres de la mort.

En réalité la délivrance prend tout son sens lorsqu’on comprend que Jésus-Christ vient pour nous sortir des ténèbres et nous conduire dans son royaume de lumière comme le dit Colossiens 1:12-13.

Colossiens 1:12-13
12 Rendez grâces au Père, qui vous a rendus capables d’avoir part à l’héritage des saints dans la lumière,
13 qui nous a délivrés de la puissance des ténèbres et nous a transportés dans le royaume du Fils de son amour

Nous devons réaliser que si c’est l’arbre de la connaissance du bien et du mal qui nous a fait entrer dans les ténèbres, l’âme de l’homme qui va être délivrée doit quitter cet arbre et manger plutôt l’arbre de la vie.

Nous devons comprendre que le Seigneur est venu nous délivrer de la mort, et d’ailleurs lorsque Jean-Baptiste appelait à la repentance, il pouvait dire ceci :

Matthieu 3:10 Déjà la cognée est mise à la racine des arbres: tout arbre donc qui ne produit pas de bons fruits sera coupé et jeté au feu.

Faisant ainsi mention de l’arbre de la connaissance du bien et du mal dont les fruits sont la mort, l’homme qui ne se repent pas pour suivre Jésus-Christ qui est celui qui viendra baptiser le cœur de feu, pour que ce feu nous conduise dans la séparation d’avec les ténèbres pour retourner à la vie, finira dans le feu de la géhenne.

La vraie délivrance de l’âme consiste donc à nous sortir de la mort afin de nous éviter une finalité dans le feu de la géhenne. Durant le temps de notre existence terrestre, seul celui qui accepte de suivre Jésus-Christ et de recevoir la vie selon le concept prévu par Dieu c’est-à-dire la croix de notre Seigneur Jésus-Christ, pour que de son âme l’inimitié soit ôtée par la foi en Jésus-Christ, sera sauvé ou encore délivré de la mort.

En réalité le vrai concept de la délivrance porte donc en définitive sur l’âme qui doit retrouver la vie et manger l’arbre de la vie.

A suivre très prochainement en lecture « Quelle différence entre délivrer et chasser un esprit ».