2018 – ANNEE DE L’ADORATION VERITABLE DE DIEU

Mon peuple,

Vous êtes des adorateurs, mes adorateurs, voici l’année de l’adoration véritable du seul et vrai Dieu.
Je suis l’Eternel Dieu, le seul et vrai Dieu, en dehors de moi il n’y a point d’autre Dieu.

=> C’est moi l’Eternel qui forme mes adorateurs, des vrais adorateurs, je viens moi-même les chercher et les former. Je vais faire de vous durant cette année des adorateurs véritables, ceux qui m’adorent en esprit et en vérité. J’ai commencé avec vous comme je l’ai fait avec vos prédécesseurs, ceux qui m’adorent dans l’adoration véritable que je demande, sont ceux que je viens moi-même chercher, comme je l’ai fait pour vous, vous étiez enfouis dans la falsification de la foi, ne pouvant m’adorer car sans la foi nul ne peut m’être agréable. (Hébreux 11:6).

=> Je suis venu moi-même vous chercher, je vous ai appelés comme ce que j’ai fait pour l’homme de foi Abraham, et même comme je l’ai fait aussi pour mon peuple qui était en esclavage en Egypte. Ils sont sortis par ma main puissante, et c’est cette même main qui vous a sortis de la falsification de la foi et de l’idolâtrie. Au temps d’Abraham, il était entouré de nations idolâtres, mon peuple aussi était environné de peuples idolâtres, comme vous aussi êtes entourés de la falsification de la foi, mais moi je vous le redis, la falsification sera renversée et c’est la foi véritable qui va prendre place. Ce que j’ai fait dans vos vies, je vais l’accomplir dans l’église globale, j’ai simplement besoin de votre obéissance, que chacun devienne un vrai adorateur en esprit et en vérité.

CONSIDEREZ LA VIE D’ABRAHAM POUR COMPRENDRE QUE JE L’AI CONDUIT MOI-MEME A DEVENIR PAR LA FOI MON  ADORATEUR.

=> Abram était à Charan lorsque  je lui ai demandé de partir de sa patrie vers celle que je lui montrerai. Je voulais le conduire dans la mienne, une patrie d’adoration du seul et véritable Dieu. Considérez tout ce qu’il a traversé, TOI HOMME QUI M’ECOUTE AUJOURD’HUI, JE T’AI APPELE POUR M’ADORER  as-tu songé à quitter ta patrie ?

=> Il était avec son père en Ur en Chaldée, et son père décida d’aller au pays de Canaan, il prit avec lui ses enfants mais s’arrêta à Charan. C’est de Charan que j’appelais Abraham lorsque je lui dis  « va vers le pays que je te montrerai ». TOI HOMME QUI M’ECOUTE AUJOURD’HUI, JE T’AI APPELE POUR M’ADORER,  c’est dans la marche que je vais te parler, je ne parle pas aux gens qui restent sur place sans décider d’obéir (Genèse 12:1).

=> Il s’en alla avec toute sa famille, sur le chemin il souffrit de la famine et descendit en Egypte. Je vous redis à titre de rappel que j’étais avec lui lorsqu’il avait faim et lorsqu’il allait en Egypte il garda la foi, et je l’ai enrichi.

TOI HOMME QUI M’ECOUTE AUJOURD’HUI, JE T’AI APPELE POUR M’ADORER, quand tu as faim que fais-tu ? Tu as oublié le concept de la foi, tu mélanges tout dans ton esprit, tu bavardes devant tes désirs et tes besoins, que fais-tu ? Reconsidère ta foi, regarde Abraham, il ne m’a pas demandé comme ce que j’entends dans vos prières Ô Eternel tu es où mais il s’est levé, il m’adore quelle que soit sa situation et son état, et j’étais avec lui-même lorsqu’il avait faim, même dépourvu de tout, reconsidère tes voies toi qui veut m’adorer.

Abram invoquait l’Eternel en toutes circonstances (Genèse 13:2-4).

=> Toujours dans sa marche, il y eu querelle entre les bergers des troupeaux d’Abram et les bergers des troupeaux de Lot, Abraham a évité d’avoir des dispute avec Lot son neveu et ils se sont séparés.

TOI HOMME QUI M’ECOUTE AUJOURD’HUI, JE T’AI APPELE POUR M’ADORER, comprends qu’Abraham n’a pas dit O Eternel où es-tu, frappe Lot, il a évité les histoires, s’est séparé de Lot, et a continué sa marche avec moi.

=> Abraham est allé en guerre contre  les Rois qui avaient fait Lot prisonnier et il le libéra. Abraham fut vainqueur de Kedorlaomer et des rois qui étaient avec lui, et reconnu que cette victoire venait de l’Eternel.

Melchisédek, roi de Salem, fit apporter du pain et du vin : il était sacrificateur du Dieu Très-Haut. Abram donna la dîme de tout.

TOI HOMME QUI M’ECOUTE AUJOURD’HUI, JE T’AI APPELE POUR M’ADORER, regarde le comportement d’Abraham l’homme de foi, il ne s’est pas réjoui de l’arrestation de Lot, mais il est allé le libérer, il n’a pas oublié que c’est moi qui donne la victoire et il m’a donné la dîme de tout, il a été béni par Moi-même, il a reçu le pain et le vin.  

=> Dans son parcours, l’homme de foi rappelle à Dieu qu’il n’a pas d’héritier et prévoit que c’est Eliezer de Damas son serviteur qui sera son héritier, Dieu lui donne sa promesse que son héritier sortira de ses entrailles.

TOI HOMME QUI M’ECOUTE AUJOURD’HUI, JE T’AI APPELE POUR M’ADORER,   regarde Abraham, il est prêt à donner son héritage à son serviteur, toi que fais-tu lorsque tu me demandes un enfant, tu négliges tous les enfants que je te donne, et tu pleures pour que je te donne un enfant qui sort de tes entrailles, peux-tu penser un seul instant qu’Eliezer l’enfant qui est à côté de toi qui te sert peut hériter ? Abraham l’a pensé et moi j’ai décidé de le bénir. (Genèse 15:1-7).

=> Dieu informe Abram que sa descendance ira en esclavage quatre cent ans et qu’il les délivrerait et leur donnerai l’héritage promis à Abraham.

TOI HOMME QUI M’ECOUTE AUJOURD’HUI, JE T’AI APPELE POUR M’ADORER, que fais-tu lorsque je t’annonce que tu vas passer pour un temps un moment un peu difficile, de supporter et qu’après je te délivrerai, que fais-tu ? Tu jettes ta foi par terre ou tu continues à m’adorer comme Abraham ?  

=> Abram a fait un enfant sur la demande de sa femme avec sa servante, Ismaël  est né. Après il s’en séparera plus tard.

TOI HOMME QUI M’ECOUTE AUJOURD’HUI, JE T’AI APPELE POUR M’ADORER, que fais-tu des déboires de ta chair, tu accuses les gens qui t’on rendu charnel ou tu réalises que tu dois t’en séparer sur ordre de l’Eternel ?

=> Dieu visita à nouveau Abram a quatre-vingt-dix-neuf ans et lui demanda de changer de nom ainsi que sa femme, il lui donna aussi l’alliance de la circoncision ; Abram devint Abraham et Saraï devint Sara, Dieu annonça à Abraham qu’il allait avoir un fils du nom d’Isaac.

TOI HOMME QUI M’ECOUTE AUJOURD’HUI, JE T’AI APPELE POUR M’ADORER, que fais-tu lorsque je veux entamer ton traitement, tu me dis que tu es déjà avec moi et parfait, Abraham ne l’a pas fait, il a obéi, il pouvait me dire je prie déjà, j’ai délivré Lot, j’ai été enrichi par Dieu, donc s’il l’a fait c’est que mon nom est bon, non il s’est soumis à mon temps pour chaque chose et n’a pas montré aux gens qu’il était déjà parfait parce que je l’ai béni. 

=> Les anges allant en mission visitent Abraham et confirment la parole de l’Eternel sur la naissance d’Isaac.

=> Abraham après avoir appris la destruction de Sodome et Gomorrhe intercède pour Lot.

=> Dans le voyage d’Abraham, Abimélec roi de Guérar fit enlever Sara, mais Dieu intervint pour la femme de son serviteur Abraham et Abimélec rendit à Abraham sa femme et lui donna aussi des richesses.

=> Enfin Sara eut le fils de la promesse Isaac, et Sara pour protéger Isaac demanda à Abraham de chasser l’esclave et son fils.

=> Abraham a connu des moments douloureux dans ses sentiments mais a continuer à Obéir car Dieu a confirmé ce que Sara avait déclaré, sa formation était intense au niveau de son cœur. (Genèse 21:10-14).

TOI HOMME QUI M’ECOUTE AUJOURD’HUI, JE T’AI APPELE POUR M’ADORER, tu entends toutes ces choses sur Abraham, réalise encore aujourd’hui que mon adorateur que je forme doit avoir la foi et marcher comme je veux, peu importe sa condition terrestre, ses émotions, ses circonstances, j’utilise tout pour le former, pour l’enseigner, pour le traiter, et je le conduis moi-même, je veille et je regarde ses attitudes et ses réactions avec tout et sur tout, l’homme de foi Abraham dans son parcours a eu des occasions de perdre la foi, mais il n’a même jamais pensé qu’il pouvait perdre la foi, toi tous les jours dès quelque chose ne va pas dans ta vie ta foi est remise en cause, réfléchis bien VEUX-TU TOUJOURS M’ADORER  ?

=> Après le déchirement émotionnel d’Abraham il  se sépara d’Agar et d’Ismaël,  Abraham leur donna le pain et l’eau.

TOI HOMME QUI M’ECOUTE AUJOURD’HUI, JE T’AI APPELE POUR M’ADORER, quand tu te sépares de ta chair, c’est avec douceur, sans souffrance, ATTENTION on ne quitte pas la chair sans grand déchirement, et sur sa CHAIR ON N’Y MET QUE LA PAROLE,  LE PAIN ET L’EAU, LA PAROLE, que fais-tu de ta chair, que mets-tu sur elle pour la quitter, CONSIDERE LA VIE D’ABRAHAM. 

Mon peuple, voici Abraham qui arrive aux portes de l’ADORATION VERITABLE, il va monter sur la montagne, comment est-il mon peuple, CONSIDEREZ SA VIE, je ne connais pas ses regrets, il ne m’a pas pollué avec des fausses prières de comment il était bien dans sa patrie, il a tout laissé pour moi, il n’a pas chanté des cantiques de sa vie qu’il allait réussir s’il vivait aussi simplement comme les rois idolâtres qui l’entourent, il n’a pas pleuré ses parents, son grand frère qui était bon, il n’a pas regretté et expliqué aux gens à longueur de journée ce qu’il attendait de Dieu, mais il était à l’écoute, j’ai pu lui demander maintenant de me donner son cœur pour devenir un VRAI ADORATEUR !  Mon peuple, DONNE-MOI TON CŒUR TOUT TON CŒUR.

=> Abraham va maintenant devoir aller adorer Dieu sur la montagne avec ce qu’il a de plus précieux : Isaac. (Genèse 22:1-5).

EN CE QUI CONCERNE MON PEUPLE POSTERITE D’ABRAHAM.

Ils ont eu quatre cent ans d’esclavage rude en Egypte, je les ai fait sortir pour en faire mes adorateurs, pour la plupart, ils ont aimé les miracles que j’accomplissais au lieu de m’aimer moi l’ETERNEL DIEU.

Ils se sont attachés à ce que je pouvais leur donner ou faire au lieu de s’attacher à moi, leur chemin au désert à cause de leur désobéissance a été difficile pour eux, malgré tout cela Josué et Caleb n’ont pas failli dans leur foi et sont entrés dans ma promesse.

TOI HOMME QUI M’ECOUTE AUJOURD’HUI, JE T’AI APPELE POUR M’ADORER, JE VEUX QUE TU FASSES PARTIE DES EXCEPTIONS COMME JOSUE ET CALEB.

L’ADORATION VERITABLE est plus qu’un simple respect, plus qu’une admiration, c’est une appartenance en totalité, => c’est une acceptation de suprématie totale de Dieu sur tout et une soumission de notre être entier à la vénération du seul et vrai Dieu en esprit et en vérité, => c’est une inclinaison totale de son cœur et de ses sentiments à Dieu sans partage ni demi-mesure, => C’est la soumission totale de notre être entier à l’élévation  de Dieu seul, à la magnificence de Dieu seul, à la sublimation de Dieu seul, à la réalisation des actions qui concernent Dieu seul, aux désirs et volontés de Dieu seul, donc il faut la croix.

Bonne année 2018, j’ordonne à la pluie de descendre dans vos vies tant que vous serez obéissants à mes voies.

Invoquez-moi et je répondrai. Frappez, J’ouvrirai. Demandez En mon nom et vous recevrez. Que la grâce et la paix vous accompagnent chaque jour.
Apôtre Noussi
31/12/2017